z'êtes sûr d'être hétéro?

Il y a 40 ans certains homo devenaient hétéro en s'interdisant de vivre leur homosexualité, généralement par pression sociale. Aujourd'hui certains hétéro deviennent homo, ou vivent simplement une histoire homosexuelle.


Diffusion Janvier 2007

Il y a 10 ans, j'entendais des copines hétéro et célibataires me dire qu'elles cherchaient un mec, si je leur disait « ou bien une fille » (en rigolant) la blague était bien prise mais restait une blague, cette éventualité ne leur ayant jamais effleuré l'esprit, jusque là ça reste logique. Aujourd'hui les mêmes copines toujours célibataires me disent toujours qu'elles recherchent un mec, ne s'imagine toujours pas avec une fille, mais quand je leur dis « pourquoi pas une fille », la réponse n'est pas aussi tranchée, et je suis surprise qu'après un « non c'est pas possible », elle rajoute, « enfin on sais jamais pourquoi pas… », Jamais, elles n'auraient eu l'idée de ma dire ça il y a 10 ans. Et même si elles ne cherchent effectivement qu'un mec, l'idée n'est plus totalement effacée, et cette porte mentale ouverte nous amène à constater des situations très étranges.

Phénomène nouveau ou simplement plus avoué,
Il y a ces hommes, qui un jour se retrouvent perdu par un regard, confus à cause d'un frôlement, ou simplement troublé par un compliment, et qui se laisse porté par leur désir pour un autre homme.
Il y a ces femmes, qui aiment les hommes, les torses musclés et velus, qui ont besoin ce côté rassurant et protecteur, de ce plaisir sexuel qu'aucun être dépourvu de phallus ne pourrait égaler, qui pourtant basculent vers le côté obscure.
Je pense que ce phénomène touche plus les femmes que les hommes
Ces femmes que la vie destine à un parcours hétérosexuel, cherchant comme tout un chacun à rencontrer et vivre l'Amour avec un grand A. Ces femmes attirées naturellement par le sexe opposé, que personne ne soupçonnerait, ni même elles d'ailleurs.

Dans cette série fantastique en 5 épisodes, nous allons découvrir 5 histoires. 5 histoires qui ne sont pas de simple fiction, 5 histoires vraies. Aussi, afin de conserver l'anonymat des protagonistes, elles témoigneront à visage masqué, leurs voix seront déformées, et leurs noms changés.

Les hétéro, ces êtres étranges venues d'un autre milieu, leur destination : l'amour, leur but : en faire leur univers. Je les ai vus. Pour moi, tout a commencé par une nuit solitaire, le long d'une route de campagne, tandis que je cherchais un raccourci que je ne pu jamais trouver.
Cela a commencé par une jeune fille abandonnée, et par une autre jeune fille que le manque d'amour avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par la rencontre de deux être venus d'un autre univers. Maintenant, je sais qu'elles sont là, qu'elles ont pris figure lesbienne, et je sais qu'il me faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé.

Episode 1
Val a 18 ans et n'a pas encore rencontré le garçon qui lui prendra sa virginité, Karen a 20 ans, elle est lesbienne mais n'a encore jamais flirté avec une fille, cloîtrée dans un foyer de bonnes sœurs, elles se lient d'amitié, au fil des jours, cette amitié privilégiée joue avec leur sentiment, elles s'avouent leur grande tendresse tout en gardant leur distance physique, Karen ne pense pas à mal et profite simplement de cette tendresse offerte. La confiance s'installe et Val se laisse aller à de petit geste illustrant cet amour naissant. Elles dorment ensemble en se donnant la main, elles s'écrivent de petits mots d'amour sans que cela ne percute ni pour l'une ni pour l'autre. Et le premier baiser vient naturellement lier ces jeunes filles et les propulser vers une histoire passionnelle. Jusqu'à ce que Val hétérosexuelle tombe amoureuse d'un garçon, malgré l'amour sincère qu'elle porte à Karen, elle se rend compte qu'elle aspire à autre chose et préfère interrompre cette situation qui lui échappe.
Elle ne sait pas pourquoi tout cela lui est arrivé, elle est hétérosexuelle, elle était simplement Val amoureuse de Karen.

Episode 2
Béa est mariée depuis 15 ans et a 2 enfants. Elle est heureuse tout simplement, et n'éprouve pas le besoin d'aller voir ailleurs, sa vie lui semble toute tracée, et ça lui va plutôt bien. Elle se lie d'amitié avec Nath qui est lesbienne et qui le cache à Béa pour ne pas perdre son amitié. Ces deux là deviennent les meilleures amies du monde, et Béa en confiance devient alors plus proche et plus tactile avec Nath, cette dernière n'en peut plus et lui avoue son amour. Béa se rend compte alors que ce qu'elle ressentait pour Nath était plus qu'une simple amitié, c'était de l'amour. Elle se rend compte que sa vie qui lui semblait tout tracé était bien fade, elle divorce et s'installer avec Nath. C'aurait pu être un IL à la place d'un ELLE, car ce n'est pas une fille que Béa aime, c'est Nath.

Episode 3
Jenny et Sandra ont 16 ans et partagent une même chambre dans une pension pour jeunes filles, elles sont complices et leur solitude mélangée à leur manque de tendresse les lient, elles se rapprochent, se réconforte, se serrent dans les bras, se font de petits bisous innocents, se disent qu'elles s'aiment beaucoup, se rapprochent encore, s'allongent, se font des confidences, se collent l'une contre l'autre, se font des câlins, s'embrassent, et commence alors une histoire fusionnelle. Elles ne se définissent pas comme lesbiennes, elles ne le sont pas d'ailleurs, elles aiment toujours les hommes et envisagent un jour de se marier avec. Elles sont juste Jenny et Sandra, amoureuse l'une de l'autre.

Episode 4
Comme chaque été, Frédéric et sa femme Frédérique (aussi) vont passer les vacances dans leur grande maison perdue au milieu de la Drôme, avec une bonne partie de leur famille.
Un soir, ils invitent à dîner Hugo, leur nouveau voisin, qui affiche avec amusement son homosexualité.
Hugo et Frédéric, restés seuls à discuter de l'amour jusqu'à l'aube, vont nouer une relation qui va jeter le trouble dans leur coeur et dans leur entourage... vous aurez reconnu le synopsis de récent film de Zabou Breitman, « l'Homme de sa vie »

Episode 5
Clara aime les garçons. Elle vit quelques histoires avec eux mais est seule depuis quelque temps. Elle rencontre Amélie qui devient très vite sa meilleure copine. Amélie est lesbienne, ce qui ne dérange pas Clara. Mais allez savoir pourquoi un soir Clara a pris Amélie par surprise en lui demandant de l'embrasser, juste pour voir ce que ça fait d'embrasser une fille, pour se rendre compte au final que c'est pareil. Clara sait très bien que Amélie est homo et cherche à justifier son acte et à se convaincre que cela n'est pas grave. Mais de baisers en baisers, de câlins en câlins, cette expérience éducative s'est transformée en histoire d'amour. Clara s'est marié depuis et a eu 2 enfants, mais elle n'a jamais pu vraiment laisser Amélie qu'elle voit toujours en secret. Le jour de son mariage, Amélie n'était pas son témoin, elle était sa maîtresse. 20 ans après, Clara et Amélie vivent toujours cette histoire insensée, insolente, presque improbable. Clara n'a jamais été lesbienne, elle aime toujours les garçons et n'a jamais été attirée par les filles, c'est juste parce que c'était elle.


Ces récits sont tous issus de la réalité, mais pour des raisons évidentes les personnages et les situations sont fictifs, toute ressemblance avec des personnes existantes ne saurait donc être que fortuite.

Si chacune de ces histoires est unique, elles se ressemblent toutes. ça commence toujours par une amitié sans équivoque, sincère, qui mélange tendresse et réconfort, et qui se transforme en amour sans qu'aucun ne s'inquiète de savoir si y a ou non homosexualité, il y homosexualité de fait, mais ce n'est pas d'une fille ou d'un garçon qu'ils ou qu'elles tombent amoureuse, c'est de CETTE personne, j'aime beaucoup la phrase de cette maman, Béa, qui dit « ç'aurait pu être un IL à la place d'un ELLE » je crois que ça illustre parfaitement ce phénomène, les hétéros ne deviennent pas homo, ils tombent juste amoureux d'une personne, il se trouve que parfois cette personne a le même sexe qu'eux. Et alors ?