Retour sur Pride 2012

La saison des Gay pride a commencé avec celle d’Angers jeudi dernier. Vous étiez, nous étions près de 2000 personnes à sillonner les rues de la ville. Cette année le village Gay s’est installé en bas des marches de la cathédrale. Plus resserré, abriter du vent, il y régnait une bonne ambiance festive.


Ils étaient tous là, Quazar bien sur, organisateur de la pride, Tonic’s évidement, avec distribution de capote et vidéo des précédentes pride sur leur stand. Mais aussi, d’autres associations amies comme Contact ou organisation plus politique comme Amnesty.

Les chars, de taille plus raisonnable que l’année précédente ont pu se faufiler dans les dédales des rues angevines. Place du ralliement, rue Lenepveu, boulevard Foch, la pride était au cœur de la ville, impossible de la rater.

Mais cette fête est aussi (et même, est à l’origine) un moyen de faire entendre la voie des gay et lesbienne sur leur droit. En cette période d’élection, l’égalité était à l’honneur lors de la prise de parole devant Fleur d’eau. A noté le grand succès du barbecue de rue de Tonic’s et de la soirée Chabada avec le spectacle musical est très hot « Sauna » et une soirée dance avec entre autres les très bons DJ du Benjhi café et bien sur notre Djette DJ mystique.

Mais la lesbian & gay pride n’est pas seulement le défilé d’un jour puisqu’autour de cette manifestation, sont organisé de 15 jours bien chargé en événement. Tout à commencer, après l’inauguration dans les locaux de Quazar, par la représentation de la pièce de Tonic’s, Retour de Flam, à Pellouailles. Salle comble et comblée avec, avant le spectacle, la remise officielle d’un chèque à AIDES fruit des bénéfices la représentation théâtrale du 1 décembre dernier.

Puis, lundi, une conférence débat sur la Foi et l’homosexualité, mardi l’excellent film Week-end où comment un plan se transforme en un amour qui change une vie. Le film, projeté aux 400 coups fut suivit d’une conférence avec Didier Lestrade, journaliste et écrivain connu aussi pour on activisme contre le site et pour la cause homo. Mercredi, en préparation de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, vous avez peut-être croisé les membres de Quazar distribuant les tracts et répondant aux questions des passants.

Lundi 21 mai une projection débat sur le thème « mes parents sont homos » avec l’association « les enfants d’arc en ciel ». Mardi 22 mai, c’est le jour du TROD, le dépistage rapide du SIDA. Beaucoup d’entre vous ont pu le tester le soir de la pride à la grande soirée Chabada. Et encore mercredi soir, et jeudi et même lundi 4 juin pour d’autres débats. Plus d’infos sur gaypride.fr

Voilà, pour finir sur cette actualité, Angers n’étant que la première des manifestations, si vous voulez défiler aux suivantes, la prochaine est celle de Tours, le 26 mai, puis Nantes, Lille, Metz et Montpellier le 2 juin, suivi le 9 juin par Rennes et Bordeaux, le 16 juin Strasbourg, Toulouse, Lyon, Biarritz. 23 juin Caen, 30 juin Paris et enfin, 7 juillet avec Marseille, et surtout, nos amis du mans. Notez bien, 7 juillet, Lesbian & Gaypride du mans avec l’association Homogène.