Bisexualité : To bi or not to bi

Beaucoup se posent des questions sur la bisexualité, certains pensent que ce n'est qu'une phase de transition et/ou de confusion dans laquelle les bi ne se seraient pas encore bien fixé quant à leur sexualité, à tord...


Diffusion Juin 2007

Quelques synonyme de Bisexuel : à voile et à vapeur ou à poil et à plume, bimétalliste, jazz-tango, huile et vinaigre ou AC/DC aux états unis
Le bisexualité peut être définie comme l'attraction (sexuelle ou amoureuse) pour les personnes des deux sexes, cependant cette attraction n'est pas forcément égale, certains bi sentent qu'ils ont une préférence pour un sexe, mais ne renient pas leur attraction pour l'autre sexe, par contre quelques bi n'ont pas de préférence et focalisent plus sur la qualité de l'individu plutôt que sur son genre

La bisexualité peut se manifester de manières très différentes d'une personne à l'autre. En effet pour beaucoup de bisexuels il faut prendre en compte une prédominance dans leur sexualité qui peut être hétérosexuelle ou homosexuelle. Ainsi il existe une infinité de formes de bisexualités que l'on peut placer sur une échelle allant de "exclusivement hétérosexuel" à "exclusivement homosexuel", avec pour point central une sexualité qui portera sur les deux sexes à parts égales.

La bisexualité peut aussi être vécue d'une manière concrète ou rester à l'état de fantasme. Bisexualité ne rime pas forcément avec relations multiples. Un bisexuel peut très bien faire le choix d'une vie hétérosexuelle tout en conservant une attirance pour le même sexe qui pourra se révéler et être vécue (ou pas) dans le futur. On peut donc être bisexuel uniquement dans son âme sans forcément le vivre.

Car enfin il faut aussi considérer l'évolution d'une sexualité dans le temps. On ne garde pas toujours la même sexualité toute sa vie. Ainsi, pour prendre un exemple, une personne ayant mené une vie hétérosexuelle jusqu'à ses 40 ans, puis homosexuelle ensuite pourra être considérée comme bisexuelle dans le sens où elle a un vécu à la fois hétérosexuel et homosexuel. Mais elle pourra très bien se considérer exclusivement homosexuelle selon ce qu'elle ressent ou pas pour le sexe opposé.

Ces quelques cas de figure ne constituent en rien une définition complète de la bisexualité, mais donnent une approche de ce qu'est cette forme de sexualité qui a toujours existé, bien qu'elle puisse prendre des apparences très diverses.

Les bi ne sont pas plus infidèle que les autres, avoir une relation amoureuse, vivre avec un homme puis une femme n'a jamais empêché l'exclusivité dans les relations à un instant donné
La vie en couple ou le célibat, la monogamie ou le multi partenariat restent des choix personnels que l'on soit bi ou non

La biologie a également été appelée à la rescousse pour expliquer la bisexualité. On retrouve alors les débats autour de l'inné de l'identité sexuelle. Ainsi, l'ambiguïté sexuelle serait naturelle, selon certains. Ils argumentent que tous les embryons sont femelles jusqu'à la 5e ou 6e semaine de vie foetale, c'est-à-dire jusqu'à ce que les androgènes foetaux entrent en activité.

La psychanalyse considère comme base originelle à partir de laquelle se développent, à la suite d'une restriction dans un sens ou dans l'autre, le type normal aussi bien que le type inversé." Selon Freud, chacun naît bisexuel. Peu à peu, les orientations sexuelles apparaissent, par des processus complexes où la socialisation est le point essentiel. Pourtant, malgré la survenue de ces préférences sexuelles, chacun oscille toute sa vie entre des sentiments hétérosexuels et homosexuels, poursuit Freud (1911).

Ces débats ne doivent pas cacher une réalité plus tangible. Un mouvement de reconnaissance de la bisexualité est en train de prendre forme. Pour preuve, des magazines, des associations, des sites Internet apparaissent depuis peu dans le but de faire connaître leurs propres singularités. Et lutter contre le mépris venant aussi bien du milieu homosexuel qu'hétérosexuel. Au coeur de ces récentes revendications, les bisexuels semblent transmettre un message pour tous : l'essentiel est la qualité de la relation amoureuse. Que ce soit avec un homme ou avec une femme !
L'essentiel à retenir est que chacun doit être libre de vivre sa sexualité comme il l'entend, sans avoir forcément à se définir comme hétérosexuel, bisexuel, ou homosexuel vis à vis de la société
Alors Let it Bi !!